SPECTACLE DE RUE TOULON- EXPLOITATION DES ANIMAUX

Un article dans Var Matin du 30 août 2010 m'a fait vivement réagir.

L'article s'intitule "LES CHATS DU CHAT BOTTE FONT LE SPECTACLE" sur le bas du marché du Cours Lafayette à Toulon.

"Poudré, pomponné, travesti en marquis de Carabas, Chat botté offre avec ses chats, 2 à 3 fois par semaine, un délicieux spectacle de mime au bas du cours Lafayette. Juché sur un petit piédestal avec ses 2 matous sur les bras, accompagné par une musique classique du meilleur effet, il les balance lentement au rythme de la musique. Impassibles, les matous obéissant au doigt et à l'oeil à leur maître marquis posent et s'enlacent avec des attitudes attendrissantes qui reçoivent un bel accueil de la part du public. Chacun, ravi par le spectacle offert dépose sa petite pièce dans l'escarcelle du comédien. En guise de remerciements, les enfants ont droit, eux aussi, à une petite marque encrée tamponnée par ce marquis de Carabas ambulant

 le nom de l'auteur de l'article n'est pas mentionné.

Texte du courrier que j'ai envoyé à Var Matin dans la foulée :

Abonnée fidèle à Var Matin, je suis choquée par l’article de ce matin paru en 2ème page, intitulé « les chats du chat botté font le spectacle ».

Habituellement, le clown est pourtant un personnage comique dont les numéros étonnants nous enchantent et nous font rêver, quelque soit notre âge.

Mais les numéros de ce Marquis de Carabas de pacotille, exploiteur de chats, vraiment quelle misère !

Quelle honte de devoir utiliser des animaux sur la voie publique pour apitoyer le chaland et lui soutirer quelques euros !

Vous êtes vous aussi tombé dans le panneau de l’attendrissement stupide.

Evidemment les enfants sont attendris par ces peluches vivantes qui « s’enlacent avec des attitudes attendrissantes…et qui obéissent au doigt et à l’œil de leur maître… » !

Pour qu’un chat obéisse ainsi, je n’ose imaginer les punitions et les privations qu’il a du subir durant le « dressage ».

Et une fois le spectacle terminé, savez vous au moins comment sont traités ces animaux ?

Etant dans la protection animale depuis longtemps, je peux vous certifier que dans la majorité des cas, ce n’est pas reluisant ! Une fois le spectacle terminé, fini les caresses et la tendresse, derrière le strass, il n’y a que du stress !

Alors oui aux clowns, mais aux clowns sans animaux  

Ce que dit la loi :

Décret n° 2004-416 du 11 mai 2004 Convention européenne por la protection des animaux de compagnie :

Article 9 - Publicité, spectacles, expositions, compétitions et manifestations semblables :

Les animaux de compagnie ne peuvent être utilisés dans la publicité, les spectacles, expositions, compétitions ou manifestations semblables, à moins que :

a/ l'organisateur n'ait créé les conditions nécessaires pour que ces animaux soient traités conformément aux exigences de l'article 4, paragraphe 2 (Tte personne qui détient un animal de compagnie ou s'en occupe doit lui procurer des installations, des soins et l'attention qui tiennent compte de ses besoins éthologiques, conformément à son espèce et à sa race), et que :

b/ leur santé et leur bien être ne soient pas mis en danger.

Aucune substane ne doit être administrée à un animal de compagnie, aucun traitement lui être appliqué, ni aucun procédé utilisé, afin d'accroître ou de diminuer le niveau naturel de ses performances :

- au cours de la compétition ou à tout autre moment, si cela peut constituer un risque pour la santé et le bien être de cet animal.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×