UN SANTON TOREADOR

 

UN SANTON MATADOR !

Même William Leymergie n’a pu réprimer un sursaut de réprobation dans Télé Matin du 2 décembre.
La crèche provençale s'enrichit régulièrement de nouveaux sujets. Scandale cette année pour les abolitionnistes :le célèbre santonnier Escoffier n'a rien trouvé de mieux que de proposer, avec la religieuse et la colleuse d'affiches (anticorrida?) un toréador (vocable plus soft que matador comme chacun sait).

Il faut réagir et envoyer une lettre de protestation par e-mail ou par téléphone. Si cette maison Escoffier(et c'est la seule) reçoit 500 mails de protestation, c'est sûr qu'elle va revoir sa position. Il faut demander à la direction  de retirer cette figurine qui non seulement porte atteinte à l’image  de marque, mais aussi est une véritable insulte pour les deux tiers des Français qui demandent l'abolition de la corrida. La crèche est provençale, inventée par des italiens. 

Que vient faire ce tueur dans une période où il est de coutume de rappeler des idéaux de paix et de fraternité?

Voici le courrier envoyé par ANIMAL LIBRE aux santons@escoffier.f  /  dont les ateliers sont : 144, rue Vallat – ZI les Paluds  - 13400 Aubagne - tél  :    04 42 70 14 32 /  04 42 70 14 47 /  09 65 33 98 01 et la boutique : La maison du santon Escoffier - 96, quai du port, Vieux port - 13200 Marseille - Tél. : 04 91 90 17 69

 " Santon : Voici la définition du Santon qui figure dans mon Larousse 2004. : Santon : du provençal santoun : petit saint ( !) Petite figurine en terre cuite peinte servant, en Provence, à décorer les crèches de Noël.

 En regardant Télématin France 2 dimanche dernier, j’ai eu un choc en découvrant que vos établissements, les établissements Escoffier, proposaient maintenant un Santon Toréador. J’ai bien vérifié sur votre site en ligne, je n’ai pas rêvé !

A une époque où près de 65 députés français et plus de 260 députés européens, où toutes les associations de défense animalières confondues, où un collectif de vétérinaires, et un maximum de nos concitoyens d’ailleurs, demandent l’abolition de cette barbarie qu’est la corrida, je suis atterrée par ce santon et l’idée insensée de voir un tel personnage dans une crèche de Noël ! Un tueur dans la crèche, c’est le comble !

Un personnage dont le métier est de faire souffrir un animal en lui plantant des épées dans le cou, de le martyriser (je parle de la préparation du taureau avant le combat, vous connaissez ?) et de le mettre à mort devant une foule de dégénérés (excusez l’expression) n’a vraiment pas sa place dans une crèche. C’est honteux !

En espérant que cet affreux santon disparaitra aussi vite de votre catalogue qu’il y est apparu,  et que vous aurez à cœur de garder une ligne de conduite éthique,

Salutations distinguées.

ANIMAL LIBRE - TOULON 

Copie : Alliance Anti-corrida / CRAC /FBB/SPA/TRENTE MILLIONS D’AMIS/LES SPA DE FRANCE/ONE VOICE/BRIGADE ANTI CORRIDA MARSEILLE et           Associations diverses de défense animalière"

Mobilisez vous - ECRIVEZ et DIFFUSEZ -

NOTRE NOMBRE FERA NOTRE FORCE.

Commentaires (3)

1. jouin 04/11/2011

On comprend pourquoi la corrida perdure, avec des personnes qui "raisonnent" en créationniste. C'est à dire une pensée d'avant le XIX siècle, faite d'affirmation péremptoires qui ne veulent rien dire d'un point de vue scientifique ( il n'existe pas d'était humain différent de l'état animal)et d'un enchaînement de causes à effets complètement absurde ( j'ai été dans le coma, je suis pour les corridas)

2. Alec de Jerphanion 29/06/2011

Il faut avoir l'audace de penser librement et ne pas tout humaniser à outrance.
L'humain est humain, l'animal est animal, ainsi les choses ont été crées de manière immuables et irréversibles.
Il s'agit d'un lieu presque sacré où l'on peut encore voir l'animal et l'humain s'affronter.
Comment faire comprendre la peine capitale si en aucun cas on affronte la Vie et la Mort?
Je l'ai affronté moi-même en tombant de cheval et passant 5 semaines dans le coma.
Je sais de quoi je parle, j'ai vécu et failli ne plus vivre.

3. Mario Valenza (site web) 16/06/2011

Bonjour,
Le 11 juin 2011, ce santon-toréador est toujours en vente sur leur magasin du vieux-port à Marseille.
Le vendeur est sympathique et a compris mes arguments. C'est la direction qui s'obstine.

La corrida doit mourir et elle mourra.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site