NE TUEZ PAS LES TAUPES

COMMENT CHASSER LES TAUPES SANS LES TUER ??? 

 

Il faut le dire : la taupe n'est pas un animal nuisible !

Elle ne mange pas les racines des légumes ou des plantes.

Elle se nourrit de larves d'insectes.

Elle est donc l'alliée du jardinier car elle nettoie la terre.

En plus, la terre fine qu'elle rejette en creusant ses galeries est excellente pour les pots de fleurs et les plate-bandes.

Bon, d'accord, c'est ennuyeux d'avoir son terrain labouré...

Mais par pitié ! Ne tuez pas ces petites bêtes innocentes !

Voici un inventaire de quelques moyens écologiques pour éloigner les taupes.

Un peu de respect pour la vie !!!

 

 

LES PLANTES EFFICACES :

1. Amis des pelouses et des massifs fleuris voici l’incarvillée rose (Incarvillea delavayi).

Une belle vivace pour faire fuir les taupes, c’est du moins la vertu que l’on prête à ses racines.

En tous les cas, sa belle floraison rose qui apparaît entre mai et juillet renforcera l’agrément de votre jardin.

L’incarvillée se plait dans les massifs au soleil, avec si possible un peu d’ombre en été, un sol riche et frais sans humidité hivernale excessive.

2. Le gros bulbe de la fritillaire impériale (Fritillaria imperialis ’Lutea’) dégage une odeur très forte reconnue pour éloigner les taupes.

La fritillaire impériale forme en avril-mai une grande couronne de fleurs jaune à 80 cm du sol.

Il est indispensable, pour obtenir une floraison optimale, de planter les fritillaires dans un sol fertile et bien drainé.

3. Moins belle, l’euphorbia Lathyris jouit aussi de la réputation de répulsif pour les taupes et a été cultivée dans ce but.

Mais attention, ses fruits sont très toxiques et le reste de la plante l’est à peine moins, son contact peut déclencher chez certaines personnes de violentes réactions allergiques.... (renseignez vous chez un fleuriste).

4. Vous pouvez également planter du ricin, qui les fait fuir (et vous aurez en plus une belle végétation).

AUTRES METHODES :

- L'urine, les poils de chien, la naphtaline, le carbure, la créosote, les moules avariées, le poisson pourri, ... placés ou déversés dans les galeries feraient fuir les taupes.

Effectivement, la taupe apprécie peu ces matières ne serait-ce que pour les salissures qu'elles peuvent infliger à son joli manteau de fourrure noire toujours impeccable.

La taupe ne va cependant pas abandonner 250 m de galeries sous prétexte que l'une d'entre elles est polluée : elle va boucher le couloir impraticable et continuer de vaquer à ses occupations...

A noter : Le chien est l'ennemi héréditaire de la taupe, elle croira qu'il y en a un à proximité et préférera déménager.

Avoir un chien est une solution encore plus radicale, mais gare au labourage du terrain car les canidés adorent gratter dans les taupinières pour débusquer les bébêtes.

- Des tessons de verre, des clous, du fil de fer barbelé, des lames de rasoir, des ronces, ... sont supposés blesser cette pauvre taupe hémophile qui irait mourir exsangue au fond de son trou.

Le hic c'est que la taupe n'est pas hémophile, et qu'elle se méfie de tout objet inconnu.

Elle contournera l'intrus en creusant une nouvelle galerie ...

- Armé d'un croc à fumier, certains taupiers sont capables d'extraire la taupe de la terre d'un seul coup au moment où celle-ci pousse la terre hors de sa galerie pour créer une taupinière.

Cette technique totalement écologique demande de la patience, un sacré coup d'oeil et une certaine habileté.

Pour en avoir été témoin, cette technique est aussi spectaculaire qu'efficace. La taupe est souvent prise indemne : le taupier a le choix entre l'occire ou la relâcher en terrain neutre (forêt), où elle ne dérangera personne.

- Si vous avez un chat, il ne s'intéressera pas aux taupes, immangeables pour lui.

Par contre, voici un bon moyen d'évacuer sa litière usagée : versez-en de petites quantités dans chaque trou, et rebouchez légèrement. "Pouah !" dira la taupe.

- Fabriquez du purin de sureau.

Le sureau est un arbuste très répandu, vous n'aurez pas de mal à en trouver. Il est reconnaissable à ses baies noires globuleuses, dont se nourrissent les oiseaux.

Faites macérer 1kg de feuilles dans 10l d'eau pendant 8 jours.

Enfoncez une poignée de cette bouillie odorante dans chaque taupinière.

Elle fait fuir également mulots et campagnols.

- On trouve aussi dans les magasins de jardinage des systèmes qui provoquent des vibrations.

C'est plus cher que les moyens de grand-père, mais si vous êtes vraiment excédé par les galeries dans votre potager...

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×