DE PLUS EN PLUS DE CIRQUES A TOULON

 Peu de temps après les chapiteaux de « La piste aux Etoiles », un des plus grands détenteurs d’animaux sauvages itinérant d’Europe, voilà aujourd’hui, le cirque Amar qui revient sur les plages toulonnaises avec à sa traîne comme un boulet : sa triste ménagerie d’animaux esclaves.

Comment une ville comme Toulon qui se targue d’avoir obtenu un prix d’excellence en matière de protection animale, peut encore accepter ce genre « d’attractions » minables mettant en scène la soumission des animaux ?

Et ce n’est pas faire preuve de sensiblerie idiote que de dénoncer ces « cabinets de curiosité » dignes d’une autre époque, c’est simplement faire preuve d’humanité et de respect de l’animal.

Toutes les associations de protection animale sont unanimes et réclament l’abolition des cirques avec animaux.

On le sait, derrière le strass, il y a le stress !

Des cages trop exigües ne permettant pas à l’animal d’assouvir ses impératifs biologiques, un dressage cruel qui le contraint par la force et la peur à exécuter des tours et prendre des postures contraires à sa nature, des transports épuisants souvent sur de longues distances tout au long de l’année dans les pires conditions  qui occasionnent souvent de graves blessures.

 De nombreux pays ont déjà interdit les cirques animaux, mais la France comme toujours, se fait encore tirer l’oreille.

 En tout cas, s’il n’est pas facile encore d’interdire ces spectacles odieux, les municipalités pourraient au moins en limiter la publicité tout simplement en faisant appliquer la règlementation en matière d’affichage publicitaire en ville.

 En effet, selon les articles L581.1 et suivants du Code de l’Environnement « toute  publicité non lumineuse est interdite en agglomération sur les monuments naturels, les plantations, les poteaux de transport et de distribution électrique, les poteaux de télécommunication, les installations d'éclairage public ainsi que sur les équipements publics concernant la circulation routière, ferroviaire, fluviale, maritime ou aérienne ».

 Et voilà, tout est dit, car on ne peut que constater une chose : les circassiens ne respectent jamais  cette législation, et ils s’en contrefichent !

 A chaque arrivée de cirques et longtemps après leur départ, à Toulon comme ailleurs, on assiste à un foisonnement d’affichage publicitaire sauvage qui  salit nos belles avenues, et représente une pollution visuelle réelle que les amis des animaux, eux, sont obligés de subir régulièrement. Est-ce normal ?

 C’est pourtant aux villes de faire appliquer la loi, de faire sanctionner les contrevenants.

Si elles ne le font pas, c'est aussi à nous tous, amis des animaux de rappeler aux élus, voire au Préfet qu'ils ne font pas leur travail  !

Car moins de pub pour les cirques, moins d'incitations à aller à leurs représentations !

CIRQUE AMAR A TOULON CIRQUES AVEC ANIMAUX

Commentaires (3)

1. le gobi furax (site web) 15/12/2012

Le cirque avec animaux sauvages n'est que la distraction de spectateurs imbéciles, béats d'admiration devant des fauves craignant le fouet, ou des éléphants dont les pitreries sont douloureuses. Oui, le cirque distrait l'idiot et navre l'humanité ! La place de cirque achetée ne vaut pas mieux que la balle tirée par le braconnier.

2. sophie des noisettes 15/12/2012

[Pauvres, pauvres bêtes prisonnières à vie et trimballées, exposées de façon si sordide.
Vivement l' interdiction des animaux dans les cirques. Agissons avec les grandes associations qui se battent

3. Domi ASL 16/12/2012

Je suis tout à fait d'accord avec ce qui est écrit ci-dessus, les animaux détenus par les cirques sont des animaux terriblement malheureux, dénaturés, qui vivent l'enfer enfermés H24 dans des petites prisons qui sont hélas leurs vies !!!
Que les cirques continuent à faire leurs pitreries, leurs numéros d'équilibristes, de magie soit, mais qu'ils se déssaisissent de leurs animaux martyrs qui n'auraient jamais dû être contenus aussi misérablement, ce sont tous des animaux sauvages qui devraient se retrouver libres dans leurs lointains pays !!!

À l'heure de l'Internet où nous voyageons de part le monde en restant assis dans notre fauteuil, il est ignoble de continuer à martyriser des animaux pour le plaisir ( c' est encore à voir) des gens..
Domi TOULON -Protection Animale

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×